Servio, l'association coupole
des associations d'anciens combattants, vétérans et patriotiques.

 

 



Let us never forget the past,
let's build the future together,
for our children and grandchildren!

 

A cause de la crise actuelle liée au Covid-19, les cérémonies de commémoration sont toutes annulées.

Prenez soin de vous et de vos proches !  

17 février (1934) Décès de Sa Majesté le Roi Albert Ier (Marche-Les-Dames)
Commémoration de tous les défunts de la Famille Royale
07 avril  (1994) Disparition des dix Para-Commandos à Kigali
Hommage aux militaires belges décédés lors de missions de paix 
08 mai  (1945) Fin de la Seconde Guerre Mondiale 
10-28 mai   (1940) Campagne des 18 jours 
24-28 mai   (1940) Commémoration de la Bataille de la Lys 
06 juin   (1934) Anniversaire du Roi Albert II 
21 juillet    (1831)  Fête nationale – prestation de serment de Léopold Ier 
04 septembre   (1944) Libération de Bruxelles 
27 septembre   (1830)  Commémoration des combats pour l’indépendance 
11 novembre  (1918) Armistice proclamant la fin de la Guerre 1914-1918 
15 novembre (1866) Fête du Roi (coïncide avec la Saint-Léopold)

 

 


 
 
 

 

 

Société Royale Amicale des Officiers des Campagnes
Président: Mr. MEHREN Jean-Louis
Sigle: AOC
Adresse mail du Président: aoc-vov.srt@gmail.com
Type d'association: ANCIENS COMBATTANTS

En 1919, plusieurs groupements d’Officiers acceptent de fusionner pour former l’Amicale des Officiers de Campagne 1914-1918. En 1922, l’A.O.C. adopte la forme de l’ASBL. Elle est forte de plus de 4 000 membres. Au cours de ses années d’existence, l’œuvre accomplie par l’amicale est variée. C’est aussi sous l’impulsion de l’amicale que le 11 novembre 1922, le pays rend les honneurs suprêmes à un soldat belge choisi parmi les victimes inconnues de la guerre. Jusqu’à la création, en 1951, du Comité de la Flamme, l’A.O.C. fut chargée d’organiser cette cérémonie au Soldat Inconnu.
Parmi les interventions de l’A.O.C. entre les deux guerres, il faut relever celles en faveur des veuves et orphelins de la guerre et l’appui aux invalides, la préparation du service militaire et la création des régiments frontières (Chasseurs ardennais), la propagande pour le vote de la loi relative au respect dû à la Dynastie, au Drapeau et aux traditions nationales.
Elle s’intéresse également à la création du Conseil d’Etat.
En 1939, quelque 500 membres, dégagés de toute obligation militaire, se mettent à la disposition du gouvernement comme volontaires de guerre. Nombre d’Officiers rejoignent les rangs de la Légion belge, plus tard l’Armée Secrète.
En juin 1952, le roi Baudouin, suivant en ceci l’exemple de ses prédécesseurs, accorde son Haut Patronage à l’A.O.C. qui est en même temps autorisée à porter le titre de Société Royale.
En mars 1986, les statuts sont modifiés pour permettre de grouper tous les Officiers qui ont participé à une campagne dans le cadre de l’armée belge ou d’une mission militaire qui leur a été confiée avec l’assentiment des autorités belges.