Fédération Royale des Chevaliers avec Glaives
Président: LtCol Hre Michel NEYT
Adresse mail du Président: michel.neyt@brutele.be
Type d'association: ANCIENS COMBATTANTS

C’est en 1939 que fut décrétée, par Arrêté Royal, la première promotion avec Glaives en argent, envisageant, en même temps, d’accorder dans les ordres nationaux, des promotions nouvelles tous les dix ans. La guerre ayant interrompu toute l’évolution du processus, il a fallu attendre 1949 pour atteindre l’avènement de la deuxième promotion.

Pour entrer en ligne de compte, l’ancien combattant de 1914-1918 devait répondre à certaines conditions sèvères et totaliser un nombre de point, déterminés, dont le minimum absolu était fixé à six. Environ 15.000 vaillants furent ainsi décorés et promus dans les Ordres nationaux, de dix en dix ans, donc lors de promotions décennales, sauf celle de 1973, exceptionnellement
quinquennale et ultime. En 1973, les anciens de 1914-1918 marquèrent leur accord pour intégrer des anciens combattants de 1940-1945 dans leurs rangs, afin de pouvoir assurer la pérennité de leur fédération.
A partir de ce moment-là, des combattants de la Seconde Guerre vinrent compléter les cadres défaillants, tandis qu’une campagne de recrutement démarre dans les milieux des associations patriotiques. A partir de la même date, le comité directeur renforcé par des 1940-1945, prit l’initiative d’introduire auprès du Ministre de la Défense Nationale, une étude conséquente et
approfondir une proposition en vue de l’octroi des Glaives aux anciens du dernier conflit mondial, avec promotion dans les Ordres Nationaux, en parfait accord avec ce qui fut réalisé en 1939. En conclusion, par Arrêté Royal du 18/04/0983, complété par un Arrêté Ministériel du 06/05/1983, les Glaives ’40-’45 furent créés.
Se rendant parfaitement compte de ce que certaines catégories d’anciens combattants méritants restaient sur leur faim, le conseil d’administration de notre fédération décida de repartir à l’attaque et créa une commission d’étude. Celle-ci reçut pour mission de rédiger des propositions acceptables en vue de l’obtention d’un assouplissement des normes d’octroi et de parvenir à récompenser un plus grand nombre d’anciens combattants.
L’Arrêté Royal du 18 avril 1983 instaure la création de l’insigne des deux glaives croisés surmontes d’une barrette frappée aux millésimes 40-45. Sur le ruban de la Croix des Chevaliers de l’Ordre de Léopold II ou sur le ruban d’une décoration supérieure, les anciens combattants de nationalité belge, titulaires de minimum six titres de guerre pour autant qu’elles comptent au moins un
titre de mérite personnel. L’insigne est en bronze pour les titulaires des six titres, en argent pour ceux de neuf titres et en vermeil pour onze titres. Les titres de guerre sont divisés en titre de durée (six mois) et en titres de mérite personnel.

Let us never forget the past,
let's build the future together,

for our children and grandchildren !